...vaste débat ! Courses sur routes ou trail ? Moi, en ce qui me concerne, j'ai un début de réponse ! En effet selon que nous habitons une zone "montagneuse" ou au moins avec un peu de relief (pas indispensable d'habiter dans les Alpes ou les Pyrénées) ou une zone "plate" comme la main notre choix ne sera sans doute pas le même ! Moi c'est plutôt le second cas...donc si je choisi le trail il me faut trouver un terrain d'entrainement favorable (pas simple !) ou faire plusieurs dizaines de kilomètres pour m'entrainer ou faire une course officielle ! Bon il me reste le trail "urbain" mais là ça n'est vraiment pas ma tasse de thé...La deuxième raison de ne pas opter pour le trail est que j'ai repris sur le tard la cap (48ans) et qu'à cet âge les articulations n'ont plus la solidité ni la souplesse qu'à 25 ou 30 ans ! Les descentes raides et sur chemins caillouteux non stable sont très difficiles à négocier pour les chevilles...et le reste ! Il n'en demeure pas moins que le Trail reste la pratique la plus proche de la nature, celle qui vous permet de "communier" avec des paysages extraordinaires, un rapport différent aussi entre les coureurs...évidemment beaucoup plus modeste dans des sites si grandioses qu'un coureur traversant une ville à 15km/h ! J'aurais beaucoup aimé pratiquer le trail...mais voilà !