Rechercher un modèle, une marque, une course...

Courir le matin, le midi ou le soir… quel est le meilleur moment pour courir ?

Courir le matin, le midi ou le soir : chaque coureur à pied a ses habitudes et ses préférences pour caler ses séances d’entrainement, notamment liées à son emploi du temps personnel. Mais courir le matin est-il différent du midi ? Existe-t-il un meilleur moment pour courir et être le plus performant ? Avis de Runners vous répond.
Quand courir

Quel est le meilleur moment pour courir ?

Certains iront courir tôt le matin avant de commencer leur journée de travail, d’autres profiteront de la pause déjeuner pour effectuer leur séance et certains opteront pour la fin de journée. En fait le meilleur moment pour courir est avant tout celui auquel on peut courir. Ce sont en majorité les contraintes de la vie personnelle qui guident les horaires des entrainements, voire les horaires de votre club d’athlétisme. Seuls les week-ends et les vacances permettent au coureur à pied de changer ses habitudes. Chaque moment de la journée a ainsi ses avantages et ses inconvénients.

Courir le matin

Courir tôt le matin et profiter du lever du soleil et de la ville endormie est pour nombre de coureurs le moment idéal. S’entrainer en début de journée est ainsi une excellente façon de commencer sa journée et de se préparer de manière dynamique aux heures de travail. En outre, courir le matin à jeun permet de solliciter ses réserves de lipides et par conséquent de brûler davantage de graisse. La course le matin forge aussi le mental : les courses officielles ont souvent lieu tôt le matin, notamment les courses longues (type marathon) qui demandent à l’organisme de produire un effort en utilisant majoritairement les réserves lipidiques.

Pourtant courir le matin n’a pas que des avantages. En effet, se lancer dans une séance d’entrainement le matin signifie souvent se battre contre son corps encore endormi. La température corporelle est au plus bas avec pour conséquence une certaine raideur au niveau musculaire. Aussi l’organisme n’est pas encore réveillé, il est alors souvent difficile de se mettre en action. Il faut alors veiller à débuter doucement afin d’éviter tout risque de lésions musculaires. Également parce que la capacité pulmonaire n’est pas optimale le matin, on évitera de courir à plus de 75% de sa FCM pour éviter toute blessure. Enfin, courir le matin tôt peut vous occasionner un léger « coup de pompe » dans l’après –midi, il convient donc de tester pour observer la réaction de votre corps.

Courir le midi

Profiter de la pause déjeuner pour aller courir est un bon moyen d’optimiser son temps (à condition de disposer d’une douche). Cependant courir le midi demande une bonne organisation : prendre une collation au cours de la matinée pour éviter un pic de fatigue lors de la séance et bien déterminer sa séance en amont afin de ne pas déborder sur le retour au calme (douche et déjeuner). Nous vous conseillons d’éviter de courir après manger et de ne négliger pas de déjeuner, de manière équilibrée à votre retour. Courir le midi permet de réaliser des séances plus intenses que celles du matin : l’organisme est en effet plus performant que durant les premières heures du matin. S’entrainer à la mi-journée plutôt que le soir laisse aussi le temps à l’organisme de « digérer » les entrainements soutenus faisant grimper le rythme cardiaque, le sommeil s’en trouvera donc facilité. S’entrainer le midi permet ainsi de travailler en rythme plus soutenu car le niveau de fatigue est moins élevé qu’après une journée de travail.

Courir le soir

Selon diverses études, la fin de journée est le meilleur moment pour être performant. Entre 17h et 19h, l’organisme est le plus compétitif : les performances augmentent ainsi de 5 à 10% en fin de journée ! La sécrétion de cortisol (hormone qui augmente le taux de glucose dans le sang et donc de l’énergie) est à son comble à 17h. Courir le soir est le moment idéal pour atteindre ses objectifs de performance. C’est aussi le moment idéal pour se défouler après une journée de travail. Cependant, il faut garder à l’esprit que la fatigue est souvent plus présente le soir avec le risque d’annuler cette séance. Attention aussi à ne pas faire des entrainements trop intenses après 19h afin de ne pas perturber le sommeil.

Même si certains horaires sont plus adaptés à la performance et à la progression, le meilleur moment pour courir reste celui qui vous permet d’intégrer au mieux la course à pied dans votre emploi du temps personnel. Nous vous conseillons d’essayer de courir le matin, le midi et le soir pour trouver le moment qui vous convient le mieux, que ce soit en termes d’organisation, de sensations, de plaisir pris à courir ou de performance!

 

Article publié le 29/03/2016

Postez un commentaire sur cet article

Vous souhaitez réagir à cet article? Inscrivez vous sur AvisDeRunners en 2 minutes!