Rechercher un modèle, une marque, une course...

La fracture de fatigue

Quand on augmente un peu trop son activité physique, la fracture de fatigue peut arriver. Cette blessure apparaît sur un os sain après une activité répétitive et très intensive ou en cas de surentraînement. Elle est loin d’être anodine et implique souvent un arrêt total de la course à pied. Qui peut être concerné par la fracture de fatigue ? Quels en sont les symptômes ? Comment la traiter ? Avis de Runners vous dit tout.

fracture de fatigue

La fracture de fatigue : une fracture du sportif !

Également appelée fracture de stress ou fracture de contrainte, la fracture de fatigue n'est pas due à un choc ou une chute, contrairement à ce que l'on pourrait penser. Il s’agit d’un type de fracture, très souvent incomplète, d’un os causé par une répétition de mouvements ou de traumatismes sur une même zone. Résultat d'une accumulation de sollicitations extrêmes sur une courte période, la fracture de fatigue touche généralement des os en parfaite santé et concerne surtout des sportifs pratiquant des sports d'endurance comme la course à pied.

Pour bien comprendre cette fracture de stress, il faut connaître la façon dont sont constitués nos os. Ces derniers sont constitués de trois couches : une membrane, une lame d’os très dense appelée os cortical et un os plus mou, l’os spongieux. Le tissu osseux étant vivant, il se renouvelle en permanence or la pratique intensive du sport implique un renouvellement plus rapide. Ce dernier ne pouvant avoir lieu, des micro-fractures se créent sur les os, quasi invisibles mais très douloureuses. Les os les plus touchés par la fracture de contrainte sont le tibia, l’os naviculaire situé au niveau de la cheville. Pour les fractures de fatigue au pied, elles sont principalement liées au calcanéum situé au niveau du talon, au péroné ou aux métatarses situés au niveau de l’avant-pied.

Quelles sont les causes de la fracture de fatigue ?

  • La première cause chez les coureurs débutants est un volume d’entraînement trop important.
  • Chez les runners plus expérimentés, il s’agit très souvent d’un changement en intensité et en volume de séances du programme d’entraînement ou encore d’une reprise trop intensive de la course à pied après une coupure. Alors respectez bien les phases de récupération pour éviter le surentraînement.
  • Le changement de surface (passer de sols souples à sols durs par exemple) peut également être un facteur d’apparition d’une fracture de fatigue.
  • Enfin des chaussures inadaptées  ou un trouble statique du pied mal corrigé peuvent aussi être la cause d’une fracture de stress.

Fracture de fatigue : qui peut être concerné ?

Tous les sportifs peuvent être concernés par la fracture de fatigue mais les coureurs sont une cible privilégiée et particulièrement les marathoniens. En effet lors d’un marathon ce sont en moyenne 50 000 foulées qu’effectue le coureur or à chaque foulée notre corps supporte près de 3 fois son poids ! Imaginez ainsi que pour un coureur de 70kg ce sont 210kg qui sont supportés 50 000 fois !
Chez les femmes, la fracture de contrainte est favorisée par des facteurs hormonaux, les perturbations alimentaires et l’ostéoporose.

Quels sont les symptômes de la fracture de fatigue ?

Plusieurs symptômes peuvent laisser penser que vous souffrez d’une fracture de stress.

  • L’un des premiers est l’apparition d’une douleur. Forte au cours de l’effort, elle s’atténue en phase de repos. Invalidante elle nécessite l’arrêt de votre séance de course à pied. En cas de maintien de l’activité physique, la douleur persistera dans la vie quotidienne et même au repos.
  • Le deuxième symptôme fréquemment rencontré est la présence d’un œdème localisé. Il peut être extrêmement douloureux à la palpation.
  • Le troisième symptôme est une douleur vive ressentie lors de la palpation de l’os fracturé.

Le problème de la fracture de fatigue est qu’elle est difficile à diagnostiquer. La radiographie ne décèle souvent rien au stade précoce de la fracture de stress et il faut attendre plusieurs semaines pour que le trait de fracture se distingue à l’examen. Aussi, l’IRM ou la scintigraphie* sont des examens nécessaires pour établir le diagnostic de fracture de fatigue.

Comment traiter une fracture de fatigue ?

Comme pour le syndrome de l’essuie-glace la glace peut aider à soulager la douleur dans le cas d’une fracture de fatigue. Mais le seul traitement efficace contre la fracture du tibia, du calcaneum, ou de toute fracture de fatigue du pied ou de toute autre localisation reste le repos. Le coureur doit donc cesser son activité mais il peut cependant pratiquer d’autres disciplines sportives plus douces comme le vélo ou la natation(art. sur l'entrainement croisé). Tant que l’os fissuré n’est pas sollicité, musculation, stretching ou exercices de coordination sont autorisés. La fracture de stress pour être traitée efficacement nécessite un repos du membre atteint par cette blessure d’au moins six semaines mais peut durer jusqu’à trois mois. La reprise du sport doit dans tous les cas se faire en douceur : une reprise trop précoce peut entraîner une réapparition de la fracture de fatigue. Le coureur veillera ainsi à planifier de manière minutieuse son entraînement, pourquoi pas avec l’aide d’un entraîneur, pour repartir sur des bases solides.

Difficile à diagnostiquer, la fracture de fatigue ou fracture de stress apparaît principalement au niveau du tibia ou du pied lorsque la charge d’entraînement augmente de manière trop intensive et trop brutalement. Blessure fréquente chez le runner, la fracture de fatigue impose un arrêt total de la course à pied pendant plusieurs semaines. Enfin afin de limiter sa réapparition, il convient de reprendre la course à pied de manière progressive.

*Méthode d’imagerie médicale de médecine nucléaire qui produit une image fonctionnelle par l’administration d’un médicament radiopharmaceutique dont on détecte les rayonnements qu’il émet une fois qu’il a été capté par l’organe ou la cible à analyser.

 

Article publié le 18/01/2016

Postez un commentaire sur cet article

Vous souhaitez réagir à cet article? Inscrivez vous sur AvisDeRunners en 2 minutes!